Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le développement de l’énergie éolienne
« Un vent d'avenir pour le Québec et ses régions »

Québec, le 9 février 2007 – Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune, M. Pierre Corbeil, la ministre des Affaires municipales et des Régions, Mme Nathalie Normandeau, et le ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs et leader adjoint du gouvernement, M. Claude Béchard, ont annoncé aujourd’hui une série de mesures destinées à améliorer les conditions entourant le développement de l’énergie éolienne au Québec.

« La filière éolienne est importante pour le Québec et ses régions, tant sur le plan de l’approvisionnement énergétique que du développement industriel et de la création d’emplois », a indiqué le ministre Corbeil. « La Stratégie énergétique du Québec 2006-2015, rendue publique en mai 2006, consacre l’importance de cette filière pour l’avenir et la sécurité énergétiques du Québec avec un ambitieux programme pour développer 4 000 mégawatts d’énergie éolienne. Le Québec deviendra ainsi un des leaders nord-américains dans ce domaine », d’ajouter M. Corbeil.

Alors que le Québec ne pouvait compter que sur quelque 100 MW de capacité installée en 2003, c’est presque 900 MW que le Québec aura à sa disposition d’ici la fin de l’année 2007. 

Tirant partie de l’ensemble des expériences vécues, le gouvernement pose certains gestes pour améliorer l’encadrement de la filière éolienne. L’acceptabilité sociale des projets étant un élément essentiel, le gouvernement apporte tout d’abord des ajustements en matière d’aménagement du territoire.

La ministre Normandeau a précisé qu’un addenda aux orientations du gouvernement en matière d'aménagement vise d’abord et avant tout à outiller la municipalité régionale de comté (MRC). « Le gouvernement souhaite que la mise en valeur du potentiel éolien prenne en considération les préoccupations de la population et les particularités du milieu. Pour y arriver, nous comptons sur le leadership des MRC et sur leur capacité à établir des consensus », a affirmé Mme Normandeau (voir annexe 1).

Le ministre des Ressources naturelles et de la Faune a aussi fait connaître d’autres décisions prises par le gouvernement afin de bien appuyer la poursuite du développement et de l’implantation de la filière éolienne au Québec (voir annexe 2).

Ainsi, le gouvernement demande à Hydro-Québec de fixer à 2 500 $/MW le niveau minimum de redevances à verser aux propriétaires privés. Il est important qu’ils puissent bénéficier directement des retombées de ces projets.

De plus, à la suite de la décision récente de la Régie de l’énergie qui a pour effet d’exclure les milieux locaux de la bonification accordée dans l’analyse des projets en réponse à l’appel d’offres de 2 000 MW, le gouvernement a adopté une modification au décret existant. Cette modification clarifie les intentions du gouvernement selon lesquelles les communautés locales et autochtones doivent faire l’objet d’un traitement identique. Le gouvernement souhaite aussi qu’une bonification soit accordée aux projets qui permettraient une participation conjointe des milieux locaux et des communautés autochtones.

Considérant les éléments nouveaux amenés par le gouvernement aujourd’hui, le ministre Corbeil a aussi annoncé que le gouvernement a demandé à Hydro-Québec de reporter du 15 mai au 15 septembre 2007 la date du dépôt des soumissions de l’appel d’offres de 2 000 MW. Les MRC concernées disposeront ainsi d’un peu plus de temps pour consulter leur population. De même, les promoteurs auront aussi plus de latitude pour renforcer, voire diversifier, leurs partenariats avec le milieu d’accueil.

La ministre Normandeau a tenu à rappeler que le gouvernement entendait accompagner les MRC dans l’élaboration de projets d’implantation d’éoliennes sur leur territoire. « Nous mettrons à leur disposition des outils d’information et d’aide à la prise de décision par le biais de documents qui porteront sur des aspects concrets telles la préservation des paysages et l’intégration paysagère des éoliennes. Ces outils permettront aux MRC d'assumer adéquatement leurs responsabilités tant en aménagement du territoire qu'en matière d'information de la population », a mentionné la ministre des Affaires municipales et des Régions.

C’est dans cet esprit que le ministre Béchard a précisé que « les MRC qui désirent consulter leur population pour déterminer les principaux paramètres devant guider leur intervention en matière de mise en valeur de leur potentiel éolien pourront bénéficier de l'assistance d'un commissaire ad hoc relevant du BAPE. Ce commissaire aura alors le mandat d'apporter son expertise et de soutenir la MRC dans l'organisation et l'animation de la consultation ». Le ministre a ajouté : « Avec ces nouveaux mécanismes, nous favorisons une fois de plus le développement de la filière éolienne qui est en droite ligne avec les objectifs du Protocole de Kyoto et qui s’inscrit dans notre Plan de lutte aux changements climatiques ».

En conclusion, le ministre Corbeil a tenu à souligner : « Le Québec a bien entrepris son virage éolien et va devenir un leader dans le développement de cette filière. Nous présentons aujourd’hui à la population une série d’initiatives qui feront en sorte que, tous ensemble, nous pourrons aller au bout de nos ambitions : 4 000 MW d’énergie éolienne à l’horizon 2015, ce qui se traduira par 6 milliards de dollars d’investissements. La méthode retenue nous assure que ce développement se fera dans le respect des communautés et de l’environnement, tout en assurant la prospérité économique des régions du Québec ».

Pour un développement durable de l'énergie éolienne

- 30 -

SOURCE :

Mathieu St-Amant
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Ressources naturelles
et de la Faune
418 643-7295

Jonathan Trudeau
Attaché de presse
Cabinet de la ministre des Affaires
municipales et des Régions
418 691-2050

Pascal D’Astous
Attaché de presse
Cabinet du ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
418 521-3911

 

Retour aux communiqués


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2002