Le coin de Rafale

Sais-tu quoi faire en cas d’inondation?RafaleMélodie

La maison de notre ami Robin a été inondée à plusieurs reprises. Chaque fois, il a dû quitter les lieux, car le sous-sol était rempli d’eau. Comme sa chambre était au sous-sol, il a perdu sa console de jeu vidéo. Quand tante Mélodie et moi avons raconté cette expérience à notre ami Sécuro, le porte-parole jeunesse du ministère de la Sécurité publique, il nous a tout de suite donné différents trucs pour savoir comment réagir quand survient une inondation, que nous soyons à intérieur ou à l’extérieur de la maison.

« Quand le sous-sol est inondé, nous a dit Sécuro, il faut quitter la maison. Les pompiers ou les électriciens vont passer de maison en maison pour couper l’alimentation électrique des bâtiments, afin d’éviter que des personnes ne se fassent électrocuter par des fils qui sont tombés. Il ne faut pas boire l’eau du robinet, et encore moins jouer dans l’eau qui inonde la rue ou se baigner, car cette eau peut avoir été contaminée par des coliformes fécaux, des virus et des bactéries. »

Après l’inondation, lorsque toute l’eau a été évacuée du sous-sol de la maison de Robin, ses parents ont travaillé pendant une semaine à désinfecter les meubles et toutes les pièces de la maison avec des produits spéciaux. Tu imagines tout le travail à faire! Et ils ont été chanceux, car ils n’ont pas eu de gros problèmes nécessitant l’intervention de spécialistes pour faire le travail de désinfection. Parfois, il faut même démolir les murs et arracher les planchers. Ce n’est pas jojo!

Sécuro nous a dit qu’il existe des trucs pour prévenir et surveiller les inondations. En consultant son site Web, j’ai vu qu’on utilise des équipements spécialisés et des appareils de mesure pour déterminer les secteurs à risque et intervenir rapidement en cas d’embâcle ou de crue des eaux. Heureusement que ces appareils existent, car les inondations peuvent causer de graves dommages aux bâtiments, aux routes et à la structure des ponts.

Et à cause des changements climatiques, j’imagine qu’il faudra se préparer à vivre encore plus souvent des problèmes d’inondations. Il faudra bien préparer nos trousses d’urgence.

Pour en savoir plus :

Publication : Mars 2018