Développement durable, Environnement, Faune et Parcs Bandeau du ministère du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs
Accueil Plan du site Pour nous joindre Portail gouvernemental A propos du site Recherche English

Communiqué de presse

 

Version   
imprimable

Le premier ministre annonce le Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques

Montréal, le 3 juin 2012. Le premier ministre du Québec, Jean Charest, le ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, et le ministre des Transports, Pierre Moreau, ont dévoilé aujourd'hui le Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques (PACC 2020), ainsi que la Stratégie gouvernementale d’adaptation aux changements climatiques qui l’accompagne.

« Nous nous sommes fixé la cible de réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) la plus ambitieuse en Amérique du Nord. Aujourd’hui, le nouveau plan d’action et la stratégie d’adaptation que nous annonçons démontrent toute la détermination dont nous faisons preuve pour guider le Québec vers une économie encore plus verte, prospère et durable », a souligné le premier ministre Jean Charest.

Un plan d’envergure

Le plan d’action et la stratégie d’adaptation représentent des investissements totaux de près de 2,7 milliards de dollars. Le PACC 2020 est autofinancé par les revenus provenant du marché du carbone ainsi que du prolongement jusqu’en 2014 de la redevance sur les carburants et les combustibles fossiles. Il se déploie en 30 priorités d’action, notamment dans le domaine de la mobilité durable, de l’aménagement du territoire et de l’énergie, soit des secteurs où le Québec peut faire des gains significatifs en termes de réduction des émissions de GES. Les actions prévues contribueront de manière importante à l’atteinte de l’objectif du Québec en matière de changements climatiques de réduire les émissions de GES de 20 % sous le niveau de 1990 à l’horizon 2020. Les actions du plan se veulent cohérentes et structurantes à la fois pour les citoyens, les entreprises, les partenaires et les municipalités. 

Ce plan d’action fait suite à celui lancé en 2006 qui prendra fin cette année. « Le PACC 2020, c’est le plus important investissement consacré à la lutte aux changements climatiques de l’histoire du Québec. Il s’inscrit dans notre volonté inébranlable d’être des leaders en matière d’environnement pour le bien-être des générations actuelles et futures », a déclaré le ministre Arcand.

Des investissements majeurs en transports

Les deux tiers des revenus du plan d’action financeront des mesures dans le domaine des transports, comme le transport collectif et alternatif. Ces investissements permettront de réduire les émissions de GES de ce secteur, qui est responsable de 43 % des émissions québécoises de GES. Les émissions de GES du Québec ont atteint leur sommet historique en 2003, à 6,8 % au-dessus du niveau de 1990, pour connaître ensuite une diminution de 8,7 % et passer, en 2009, à 2,5 % sous le niveau de 1990.

« Le secteur des transports est appelé à jouer un rôle fondamental dans la réduction de nos émissions de GES. Ainsi, nous allons notamment soutenir à la fois le transport collectif et alternatif des personnes, mais aussi l’intermodalité et l’efficacité énergétique dans le transport des marchandises. Le ministère des Transports sera à pied d’œuvre pour donner suite aux actions prévues et participer à l’atteinte des objectifs de réduction de GES que nous nous sommes fixés », a déclaré le ministre des Transports, Pierre Moreau.

Un déploiement en deux phases

Le plan d’action annoncé aujourd’hui est la pièce maîtresse de l’approche stratégique du gouvernement en matière de lutte aux changements climatiques, à laquelle d’autres initiatives gouvernementales viendront se greffer. Ainsi, nos choix dans le domaine de la mobilité durable, de l’aménagement du territoire et de l’énergie devront contribuer de manière significative à l’atteinte de nos objectifs de réduction des émissions de GES.

Les actions annoncées constituent donc la première phase de ce plan évolutif. Elles devraient permettre de réaliser au Québec des réductions de l’ordre de 6,1 mégatonnes sur les 11,7 mégatonnes estimées nécessaires pour atteindre la cible de réduction des émissions de GES à l’horizon 2020. Comme il a été annoncé lors du dernier budget, la seconde phase du plan d’action sera lancée à mi-parcours à la lumière des revenus que générera le marché du carbone et des nouvelles orientations adoptées en matière de mobilité durable, d’aménagement du territoire et d’énergie. Le plan d’action évoluera également en fonction du développement de la science du climat, des nouvelles technologies et de l’état d’avancement du Québec vers l’atteinte de ses objectifs.

Un accès direct par le Web 2.0

Les citoyens sont invités à suivre l’évolution de la mise en œuvre du PACC 2020 grâce au nouveau site Web www.QuebecVert2020.gouv.qc.ca, ainsi qu’au compte Twitter @QuebecVert2020. Le site Web permettra à l’internaute de prendre connaissance, en quelques clics, de l’ensemble de l’action gouvernementale en matière de lutte aux changements climatiques et d’accéder aux informations nécessaires à la compréhension des enjeux qui y sont relatifs. Un volet pédagogique et une section portant sur l’action citoyenne seront développés ultérieurement.

« Les citoyens et les collectivités tireront de nombreux bénéfices de ce nouveau plan d’action, comme un meilleur accès aux solutions de transport collectif et actif, des logements et des édifices encore mieux conçus et plus écoénergétiques, des infrastructures publiques adaptées aux conditions climatiques changeantes et une meilleure qualité de l’air. Notre transition vers un Québec vert et durable est un projet de société auquel chacun d’entre nous est appelé à contribuer », a conclu le ministre Arcand.

Quelques exemples de priorités (PDF, 96 ko)

- 30 -

SOURCES :

Hugo D’Amours
Attaché de presse
Cabinet du premier ministre
418 643-5321


Andrée-Lyne Hallé
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Transports
418 643-6980
Sarah Shirley
Attachée de presse
Cabinet du ministre
du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
418 521-3911

INFORMATION :

Relations médias
Ministère du Développement durable,
de l'Environnement et des Parcs
Tél. : 418 521-3991

 

Retour aux communiqués


Barre de navigation

| Accueil | Plan du site | Accessibilité | Pour nous joindre | Quoi de neuf? | Sites d'intérêt | Recherche | Où trouver? |

| Accès à l'information | Politique de confidentialité | Réalisation du site | À propos du site | Abonnement aux fils RSSAbonnement |


Gouvernement du Québec
© Gouvernement du Québec, 2002