Le réseau WARNING : un témoin des mesures de contrôle

Le réseau de mesure WARNING, opéré dans le cadre de la Conférence des gouverneurs de la Nouvelle-Angleterre et des provinces de l’Est du Canada, montre que les mesures de contrôle des émissions commencent à avoir des effets bénéfiques sur l’acidité des lacs. Plusieurs plans d’eau acides de l’Ontario et du Québec ont vu leur pH augmenter depuis le début des années 1990. Cette hausse de pH s’est accompagnée d’une hausse des concentrations d’alcalinité : elle reflète une baisse de la sensibilité. De plus, les hausses de pH ont été accompagnées de baisses marquées des concentrations de sulfates et d’aluminium. Le premier est un indicateur utilisé pour mesurer l’apport acide et le deuxième, un indicateur du potentiel de toxicité.

Réseau WARNING - pH (tendance ou changement)

 

Réseau WARNING - SO4 (tendance ou changement)

 

Imprimer cette page | Fermer cette page