Navigation par thématique
Menu de la section air

Faits saillants

Août 2018 : une chaleur sans précédent en 146 ans dans le sud du Québec

L’été 2018 a généré une chaleur sans précédent en 146 ans d’observations dans le sud du Québec, la température moyenne combinée pour juillet et août surpassant de 0,4 °C celle de juillet-août 1937, qui se retrouve au deuxième rang, et de 2,2 °C la normale de 1981 à 2010. L’été 2018 a offert en juillet le deuxième mois le plus chaud des archives climatiques et le second mois d’août le plus chaud observé, à 0,6 °C d’août 1937. Jamais le sud de la province n’avait connu deux mois consécutifs aussi chauds. Juillet-août 1937, 1947 et 2010 s’en approchaient le plus avec deux top 15. Août 2018 partage le deuxième rang des plus chauds avec août 1947, 1973, 2015 et 2016. Trois des six plus chauds mois d’août ont ainsi été observés ces quatre dernières années dans le sud du Québec.

Cette chaleur et les pluies jusqu’à moitié moindres que la normale pour un quatrième mois consécutif en Montérégie, dans la vallée du Saint-Laurent et dans l’est de la province, ont maintenu ou aggravé la sécheresse anormale à grave (PDF, 505 ko) dans le sud et l’est de la province. Des dommages étaient déclarés en agriculture en raison du déficit hydrique atteignant près de 200 mm depuis mai dans Charlevoix, dans Chaudière-Appalaches, au Bas-Saint-Laurent, pour un deuxième été d’affilée, et en Gaspésie, où la sécheresse était maintenant considérée grave et à long terme. Au nord de ces régions, la pluie est tombée abondamment et intensément en août et le total des précipitations de ce mois a surpassé la normale en moyenne pour le sud (109 mm, 110 %) et pour l’ensemble du Québec (96 mm, 103 %).

Une canicule a touché Gatineau du 4 au 6 août et Québec du 11 au 14 août, cette dernière s’étendant de Sainte-Anne-de-la-Pérade à Saint-Michel-de-Bellechasse à partir du 12 août. Seulement sept jours ont été sous la normale en août dans le sud de la province, pour une anomalie moyenne de 1,9 °C. Les températures ont au contraire été sous les normales en Arctique, tout comme en juillet, de sorte que l’anomalie moyenne a été de 0,6 °C au Québec.

Chronologie des événements

Le 1er août, des orages et de fortes pluies affectent une zone du haut de l’Outaouais jusqu’au Lac-Saint-Jean, où jusqu’à 50 mm de pluie ont été reçus. Cela se poursuit le 2 août au nord de cette zone. À Ferme-Neuve, l’intensité des précipitations atteint un maximum de 32,4 mm en seulement 30 minutes.

Le 4 août, quelques orages sont observés le long de la vallée du Saint-Laurent, entre Montréal et Québec, de même qu’au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le maximum de pluie est autour de 30 mm, notamment dans la Réserve faunique des Laurentides. En Montérégie, les 33,2 mm qu’a reçus Huntingdon sont tombés en 30 minutes.

Du 4 au 6 août, Gatineau est touché par une canicule. Le mercure dépasse les 30 °C jusqu’à Québec et plus au sud le 6 août. Du 5 au 7 août, des orages balaient le sud de la province d’ouest en est et laissent de 30 à 40 mm de pluie par endroits dans la plupart des régions. Saint-Jean-Port-Joli reçoit 38,2 mm de pluie le 6 août en seulement 30 minutes. Le 8 août, c’est au tour de la Montérégie, de l’Estrie et de Chaudière-Appalaches de goûter à ces quantités de pluie.

Du 11 au 14 août, c’est la canicule à Québec, qui s’étend de Sainte-Anne-de-la-Pérade à Saint-Michel-de-Bellechasse le lendemain, période chaude qui, de plus, ne comporte aucun épisode de pluie. Le 13 et le 14 août, le mercure dépasse les 30 °C vers l’ouest, le long du Saint-Laurent jusqu’à Montréal, de même que par endroits en Outaouais, au Témiscamingue, au Saguenay–Lac-Saint-Jean et au Bas-Saint-Laurent.

Le 17 août, plus de 60 mm de pluie tombent par endroits entre le centre de l’Outaouais et Chaudière-Appalaches, de même qu’en Estrie. En Outaouais, Sainte-Anne-du-Lac reçoit 109,6 mm en seulement six heures.

Le 21 août, de 30 à 80 mm de pluie tombent sur l’Abitibi-Témiscamingue, l’Outaouais, les Laurentides. Le lendemain, ce sont le Saguenay–Lac-Saint-Jean et la Côte-Nord qui sont touchés par de fortes pluies. Le tonnerre gronde à quelques endroits.

Le 25 août, le mercure dépasse les 30 °C en milieu urbain à Montréal, Laval, Longueuil, Sorel et Québec, probablement sous un effet d’îlot de chaleur.

Le 29 août, des orages violents privent d’électricité 175 000 foyers. Une tornade touche aussi terre près de Victoriaville. En Beauce, Saint-Éphrem reçoit 81 mm de pluie, dont 69,6 mm en deux heures seulement.

 

Été climatologique 2018 : sixième plus chaud dans le sud du Québec

L’été climatologique 2018 a été marqué par ce duo juillet-août record, mais également par un mois de juin sous la normale, ce qui le relègue au sixième rang des étés les plus chauds dans le sud du Québec, à 0,3 °C de l’été le plus chaud (1955), 0,2 °C du deuxième plus chaud (2012) et 0,1 °C des troisièmes plus chauds (1937, 1973 et 2005). En 1955 et en 2005, juin avait été le mois marquant, alors qu’il a plutôt abaissé la moyenne estivale en 1937 et en 2018. Fait notable, durant l’été du mois le plus chaud observé dans le sud du Québec, juillet 1921, juin avait aussi été au-dessus de la normale, mais août avait été 1,4 °C plus froid que la normale, poussant tout de même cet été hors du top 10 des plus chauds.

À l’échelle annuelle, la température moyenne de 2018 demeurait sous la normale (-1,9 °C, anomalie de -0,3 °C) de 1981 à 2010 au Québec. Après cette chaleur record des deux derniers mois dans le sud de la province, mais pas au nord, le Québec se trouvait toutefois séparé en deux réalités au sud (+2,3 °C, anomalie de 0,4 °C) et au nord (-6,1 °C, anomalie de -1,0 °C). Un déficit de précipitations est aussi observé à l’échelle annuelle au Québec (490 mm, -38 mm, 90 %) et particulièrement dans le nord de la province (361 mm, -60 mm, 82 %). Dans le sud, les précipitations ont été plus près de la normale (595 mm, -31 mm, 96 %).

 

Température maximale (°C)
Température moyenne (°C)
Température minimale (°C)
Pluie totale (mm)
Température maximale (°C) - Anomalie
Température moyenne (°C) - Anomalie
Température minimale (°C) - Anomalie
Pluie (%) Pourcentage de la normale
TTempérature maximale (°C) - Classification
Température moyenne (°C) - Classification
Température minimale (°C) - Classification
Sommaire mensuel géostatistique pour le Québec
Août 2018 Moyenne Anomalie
(réf. 1981-2010)
Classification
(réf. 1981 2010)
Température maximale (°C) 18,9 0,8 Chaud
Température moyenne (°C) 14,0 0,6 Chaud
Température minimale (°C) 9,0 0,7 Chaud